Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.

SITE OFFICIEL DE LA VILLE DE MARMANDE CAPITALE DE VAL DE GARONNE

 

Réunion publique - Requalification îlot espiet

Ouvert au public en 1984, le musée municipal Albert-Marzelles a reçu le label «Musée de France» délivré par le ministère de la Culture. Outre une programmation variée d’expositions, il présente une collection de peintures du XIXè siècle signées de l’artiste marmandais Abel Boyé.

Les missions du musée consistent à conserver, gérer et étudier les collections, enfin, valoriser les œuvres d’art afin de les présenter aux plus grand nombre. Pour ce faire, il a créé des médiations (ateliers, conférences...) adaptées aux différents publics : scolaires, familles, public en situation de handicap.

 

 

Les animations ont lieu le mardi, le mercredi, le jeudi et le vendredi matin.

Possibilité de visite libre.

 

L'EXPOSITION PERMANENTE ABEL BOYÉ (1864-1933)

Abel Dominique Boyé, fils de Louis, cordonnier et de Françoise Constant, est né à Marmande le 6 mai 1864 au 32, rue Puygueraud.Il débute son apprentissage dans l'atelier familial après de brillantes études à l'école des Frères de Marmande où ses aptitudes pour le dessin sont décelées. Au gré de son imagination et de ses rêveries, frustré par le métier de cordonnier qu'il n'a pas choisi, le jeune Abel dessine ses premiers portraits sur le seul support dont il dispose : le cuir. Il part ensuite étudier à l'école des Beaux-Arts de Bordeaux. Ses maîtres voient en lui un artiste de talent et le poussent à entrer à l'école des Beaux-Arts de Paris, où il est reçu en 1883 dans l'atelier de Benjamin Constant.
De 1885 à sa mort en 1933, Abel Boyé expose sans interruption au Salon de la Société des Artistes français. Malgré une vie parisienne mené tambour battant, il n'en oublie pas moins sa province et participe en mai 1897 au premier salon des Amis des Arts à Agen, où il présente la belle et délicate "Nausicaa" conservée depuis au musée d'Agen.
Abel Boyé fut un travailleur acharné et infatigable. Jusqu'à la fin de sa vie, il exposa dans les plus grands salons de son époque ainsi que dans les plus réputées des galeries d'art. Outre de grandes commandes d'Etat, Abel Boyé a réalisé de nombreux travaux pour des particuliers. Il décora aussi des églises, des thêatres, comme le thêatre Ducourneau d'Agen, où il exécute à la cire, la décoration du plafond et des panneaux de la rotonde du foyer.
Abel Boyé s'éteint le 21 juillet 1933 à Levallois-Perret alors qu'il vient de présenter au Salon, dont il est devenu membre du jury, une "baigneuse matinale" et son complément vivifiant, "L'eau fraîche". Il repose parmi les siens au cimetière de sa ville natale.
Il aura été l'un des peintres les plus célèbres de son époque. Peintre académique, certes, à qui les plus grands salons, généralement fermés aux artistes novateurs tels les impressionnistes, firent un sort glorieux. Il aura connu tous les honneurs, ou presque, que pouvait envisager un peintre notoire. Aujourd'hui perdue de vue, son œuvre demeure cependant un très vivant témoignage du goût et de la culture officielle de la fin du XIXè siècle et du tout début du XXè siècle.
Le catalogue d’exposition est en vente au musée : 8€

Utilisez la souris pour vous diriger ou arrêter la rotation, appuie sur SHIFT pour zoomer, et Ctrl pour dézoomer.

 

"Exposition Bernadette Serbat-Valdès

Bernadette Serbat a vu le jour dans le Sud-Ouest de la France, à Port-Sainte Mairie.Elle se trouve baignée dans un milieu où la peinture et la musique ont une place privilégiée. Ces deux éléments la marqueront pour toujours. Par la suite, elle sera l’élève favorite d’Henri David.

Bernadette Serbat accumulera dès 1955, à sa sortie de l’Ecole des Beaux-Arts de Toulouse, prix et diplômes, dont en 1971, le Diplôme National Supérieur des Beaux-Arts. Elle sera sociétaire des Artistes Français, ses tableaux figureront dans de nombreuses collections privées et musées à travers le monde. Elle collectionnera les diplômes, les prix et les médailles.

Le rayonnement, nous avons lâché le mot de ce qui est une constante de l’œuvre de Bernadette Serbat. Car si tous les peintres qui marquèrent les différentes époques de la peinture l’ont fait par un apport, à leur art, ce qui définit Bernadette Serbat, c’est l’usage extraordinaire qu’elle fait du rayonnement, et des différentes facettes qu’elle y applique.

Marmande, où vit Bernadette Serbat, est à une heure de route de la mer et la baie d’Arcachon ne pouvait que l’attirer. Son mélange de jeux de lumière, qu’ils soient reflets dans l’eau ou vibrant appel d’une myriade de voiliers multicolores sont autant de thèmes que notre artiste aime traiter avec bonheur, pour ne pas dire passion.

Cependant, il ne faut pas se tromper, malgré ces aspects spirituels et symboliques, héritage des siècles de traditions passées, Bernadette Serbat a une œuvre avant tout visuelle; certes elle est influencée par différentes démarches plus intellectuelles, mais son interprétation est une musique qui s’adresse à l’œil, comme d’autres les notes musicales, avec des noires, des blanches, et s’en sert comme des gammes d’un solfège pour créer des rythmes et des thèmes destinés au regard.Ainsi, on peut remarquer à quel point Bernadette Serbat se sert de l’Art comme d’un moyen d’expression.

C’est pour elle un langage comme pour d’autre l’est la littérature. Cependant, la peinture comme le dessin ont l’avantage de laisser percevoir, en un seul coup d’œil, l’ensemble d’un message et d’y apporter l’élément poétique mis en musique. Et cela sans qu’il soit besoin d’un autre support que celui de la toile ou du papier. Lesquels en un instant, vous imprègneront, et dès le premier regard, de l’ensemble de la symbolique créée par le peintre. Cette harmonie des sentiments, des yeux et de l’expression, Bernadette Serbat l’a intégrée en elle et par sa peinture communique avec ses admirateurs. Elle les entraine dans un monde fait d’un langage universel nommé mélodie.Pour comprendre les toiles que nous montre l’artiste, il faut savoir que les rayons et la lumière que Bernadette Serbat insuffle dans ses toiles, sont ceux de son soleil intérieur, ceux de son souffle qui fertilise à jamais son œuvre.

Christian GERMAK(Extrait d’article "Arts Actualités")

 

DISPONIBLES AU TELECHARGEMENT
le dossier de l'enseignant au format pdf - [594 Ko]. Une malle pédagogique est à disposition des enseignants.
le programme des expositions et des animations pour la saison 2020-2021 [9638 Ko].


informations

15, rue Abel Boyé
Tél :05 53 64 42 04
Adresse email : musee@mairie-marmande.fr
https://www.facebook.com/Mus%C3%A9e-Municipal-Albert-Marzelles-Marmande-139421826701303/?fref=ts
Découvrez la saison culturelle 2020/2021
une saison de talents !
Vous retrouverez donc dans cette saison 2020/2021 des programmations qui croiseront les genres artistiques, les pratiques, les publics, les énergies mises en commun à travers des oeuvres d’hier, ’aujourd’hui et, de temps en temps, de demain.
Que cette saison vous apporte émotion, expérimentation, découverte du monde, et apprentissage d’un regard critique.
culture 2020 2021
> télécharger> lire en ligne
BILLETTERIE EN LIGNE
Saison Culturelle 2018-2019 NE RATEZ RIEN !
Réservez vos places pour la saison culturelle 2020-2021 !
Saison Culturelle 2018-2019

VILLE DE MARMANDE

Place Clemenceau

47200 Marmande

Tél : 05 53 93 09 50

mairie@mairie-marmande.fr

SUIVEZ-NOUS

MENTIONS

Mentions légales

LIENS