Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.

SITE OFFICIEL DE LA VILLE DE MARMANDE CAPITALE DE VAL DE GARONNE

 

sur votre agenda

Les sens des arts : L'art d'y voir

Des experts enprévention et unphotographe vous accompagnent pour découvrir votre environnement et comprendre le fonctionnement de votre vision de manière inattendue. Passez derrière l'objectif et entraînez-vous à nuancer les lumières, contrastes et profondeurs...
Apprenez à repérer les signes d'une cataracte, d'un glaucome ou autres troubles visuels. Repartez avec des astuces pratiques pour améliorer votre confort au quotidien.
Toutes vos questions sont les bienvenues!


28 Septembre - 13h30


Salle Damouran - Square de Verdun


Atelier gratuit sur réservation



François Lacoste et Alain vergnes

Exposition de sculptures de François Lacoste et et de photographies d'Alain Vergnes
L’univers artistique de François Lacoste sculpteur se constitue au fil des années, à partir de valeurs personnelles fortes s’appuyant, entre autres, sur l’humour, élément fondamental du bonheur auquel il aspire comme tous ses semblables ! Face aux réalités de ce monde, il propose une création où la dérision, l’ironie s’illustrent en œuvres en trompe l’œil, jouant sur les mots et les apparences.
Plus gravement, très soucieux de l’avenir de notre planète, le message que porte sa démarche créative revient se confronter inexorablement à la folie de l’Homme face à la Nature.
Pour tirer le portrait de l’humanité, Alain Vergnes parcourt, depuis de longues années, de nombreux pays dans le monde entier (Niger, Thaïlande, Mexique, Etats-Unis, Algérie, Madagascar, Ukraine, Biélorussie et…France) à la rencontre de personnes qui, souvent, n’ont à offrir que la seule richesse de leur regard. Face à l’objectif du photographe, celles-ci donnent à voir une part de leur singularité sans que leur moi profond ne se dévoile. Quelles que soient les cultures, l’apparence physique, le mystère reste entier et laisse libre cours à l’imagination de celui qui regarde.


29 Septembre - 09h00


Salle René Char-Médiathèque A.Camus


Entrée libre



Julien Sirven "Collection"

Julien Sirven travaille le dessin sur papier, le plus souvent à l'encre de Chine et à la gouache.

Collection, son exposition au Musée, est conçue comme un lieu de rencontre entre des œuvres produites à dix ans d'intervalle, marquant le début et la fin d'une phase évolutive, durant laquelle l'empreinte graphique de ses dessins a changé, passant d'une esthétique ronde et colorée, rappelant parfois celle des jeux-vidéo, à une forme peut-être plus dure, plus sombre mais aussi plus introspective.

Généralement d'assez grand format, à dominante abstraite bien que parfois figuratif, le travail de cet artiste s'inscrit dans le sillage de la peinture expressionniste américaine (la filiation affirmée à Jackson Pollock) mais rappelle aussi l'héritage de certains surréalistes, comme André Masson, et plus indirectement celui du street-art. Ces influences, assez manifestes, se sont hybridées pour former une production étonnante, inclassable, qui s'inscrit très nettement dans notre époque.

Julien Sirven ne prémédite pas ses œuvres. Aux murs de son atelier ni croquis préparatoire, ni brouillon ni esquisse venant interrompre la blancheur des murs, qui ne reçoivent que les travaux en cours d'élaboration.

Ces travaux, ce sont des dessins, exclusivement. Concentré à explorer ce médium depuis vingt ans, Julien Sirven les "invente" littéralement, au cours de leur conception, patiemment et durant des semaines, sans jamais savoir les chemins qui seront empruntés et ce jusqu'à "ne plus pouvoir trouver d'issue que celle qui s'impose".

La seule préparation qu'il concède étant celle d'un format donné, dans lequel il se donne mission d'intervenir.

Cet abandon, ce "on verra bien" comme protocole de travail lui permet de dérouler des automatismes tout en laissant advenir les hasards, les coïncidences et en laissant ses humeurs diriger le reste.

Ces dix dernières années l'artiste a arpenté un espace de création qu'il veut remettre en perspective. L'occasion lui en est donnée au sein de l'espace du Musée, où il extrait des fragments pour les confronter avec des dessins choisis selon "le degré d'étonnement et de surprise" qu'il a lui-même ressenti au moment de leur conception, et selon les possibles collusions de formes que ces différentes propositions opèrent entre elles.

 

Utilisez la souris pour vous diriger ou arrêter la rotation, appuie sur SHIFT pour zoomer, et Ctrl pour dézoomer.


30 Septembre - 15h00


Musée Albert Marzelles


Entrée libre



Jazz & Garonne

2020 : dixième édition du festival
Un bel anniversaire plein de surprises du vendredi 2 octobre au dimanche 11 octobre 2020.

2 Octobre à 19h30
Concert de Jazz au bar "Le Cercle" - Marmande

3 Octobre à 14h30
Film et exposition photo « Suis ta main »
Séance autour d’un film et vernissage de l’exposition photos « Suis ta main »
Cinéma Plaza - Marmande

9 Octobre à 20h30
J.J. Milteau Quartet, Michael Robinson
Jean-Jacques Milteau, Michael Robinson Jérémie Tepper et Gilles Michel Basse
Dans le sillage de « Memphis », « Blue 3rd », « Fragile » et « Live, Hot n’Blue », sur lesquels on peut l’écouter dialoguer avec Little Milton, Gil Scott-Heron, Terry Callier, ou Michelle Shocked, JJ reste irrémédiablement fidèle à la musique afro-américaine — même si le blues ne peut résumer à lui seul la démarche créative d’un artiste ouvert sur le monde et curieux de la diversité humaine. Intéressé par toutes les expériences, le premier des harmonicistes européens n’est pas uniquement le technicien que l’on croit. Derrière sa virtuosité, Milteau cache une très belle âme musicale; dans l’univers de la musique noire, on appelle ça la « soul »…
Théâtre Comœdia - Marmande

10 Octobre à 20h00
« Hâl » Keyvan Chemirani Quartet
Keyvan Chemirani, Bijan Chemirani Maryam Chemirani Sylvain Barou
Jouer en famille, sur scène, a toujours été une expérience particulière. Comme une continuation naturelle de l’apprentissage de la vie et de la musique, comme un retour aux sources et aux racines aussi.
J’ai naturellement eu envie de proposer un programme entouré de ma sœur Maryam, mon frère Bijan et mon frère de coeur Sylvain Barou. Situé dans la continuité de mes projets antérieurs (travail autour de la modalité indoorientale, formation acoustique mettant en valeur l’ornementation, la richesse des carrures rythmiques, aller-retour entre le festif et le méditatif, place pour l’improvisation dans un canevas précis…), j’ai choisi de le centrer autour de la voix de ma soeur Maryam Chemirani, dont la générosité, le timbre chaud et le charisme me touchent profondément et méritent à mon sens une exposition pleine et entière. Avec le merveilleux virtuose Sylvain Barou – dont on pourrait dire à son propos, comme Rumi le disait de la flûte ney en roseau,que « ce n’est pas de l’air qui sort de sa flûte, mais du feu ! » – et la délicate sensibilité de Bijan Chemirani sur le saz et sa précision stupéfiante sur les percussions, nous disposons d’un écrin de luxe, tantôt soyeux, tantôt vif, enjoué et lumineux. L’expérience de la rencontre de ces artistes au festival Métis vécue comme une évidence à cette occasion m’a convaincu de faire vivre et d’écrire pour ce projet.
Comme souvent aussi, le besoin d’ouvrir le monde de la modalité orientale s’impose comme une nécessité.
Théâtre Comœdia - Marmande

10 Octobre à 21h30
« Mother of Pearl » Éric Séva Quintet
Éric Séva, Christophe Wallemme, Alfio Origlio, Daniel Mille et Zaza Desiderio
C’est en redécouvrant l’album « Summit » d’Astor Piazzolla et Gerry Mulligan que j’ai posé les fondations de ce nouveau projet, « Mother of Pearl ». Cet enregistrement de 1974 est porteur d’une telle puissance mélodique et lyrique, à travers cette rencontre sublime entre le saxophone baryton et le bandonéon, qu’il m’a inspiré de nouvelles envies dans mon travail de compositeur : aborder de nouvelles couleurs, ouvrir des dialogues inédits, entamer des voyages sonores novateurs.
Si mes racines musicales sont intimement connectées à la danse, au rythme, à la mélodie, le saxophone et l’accordéon sont des instruments qui sont inscrits dans mon patrimoine génétique musical. Ils sont des compagnons indissociables de l’imaginaire créatif dans lequel j’ai puisé pour écrire les compositions originales de ce cinquième opus.
« Mother of Pearl » est une conversation qui s'articule essentiellement entre mes saxophones et l’accordéon, réalisé avec le concours de quatre musiciens d’exception, Daniel Mille accordéon, Alfio Origlio piano fender rhodes, Christophe Wallemme contrebasse, Zaza Désidério batterie percussions. La complémentarité mélodique et sonore qui nous réunit ici sonne comme une évidence, quarante-cinq ans après l’expérience de « Summit », et m’autorise à vous offrir ce nouveau répertoire. Bons voyages.
« Mother of Pearl » est la traduction de nacre, ces « perles » qui sont retravaillées et que l’on fixe sur les touches de saxophones, d’accordéon et de bandonéon pour localiser l’emplacement des doigts.
Théâtre Comœdia - Marmande

11 Octobre à 19h00
« D'une rive à l'autre »
Sylvain Luc & Marylise Florid Duo
Avec Marylise Florid et Sylvain Luc, embarquez-vous pour un voyage poétique à travers les genres musicaux, de Bach aux courants contemporains du sud, de l’Espagne au Brésil. Les deux guitaristes maîtrisent comme personne l’art de l’expression des sentiments, avec délicatesse, élégance et sensibilité. L' Album 'D’une Rive à l’Autre' nous propose une étonnante mosaïque où se mêlent oeuvres du répertoire, compositions originales et improvisations libres menées en duo.
Marylise Florid et Sylvain Luc forment un duo idyllique, d’une grande pureté, d’une musicalité rare, d’une osmose réciproque et profonde. Ils nous offrent ici un opus merveilleux de sensibilité et de beauté. Une véritable médecine musicale pour guérir nos maux de l’âme.
Église de Fourques-sur-Garonne - Chemin de la Vieille église


02 Octobre - 19h30


Marmande


https://www.jazzetgaronne.com/le-festival/billetterie/



Mini stage musiques électroniques

Envie de décourvrir la composition de musique électronique, venez participer au mini stage animé par Martin Mestres, professeur de musique électronique du Conservatoir de Musique et de Danse Maurice Ravel.

Nombre de places : 8 personnes maximum.

Pour réserver votre place , téléphonez au 05 53 64 40 89


03 Octobre - 10h00


Conservatoire Maurice Ravel


Entrée libre



Les sens des arts : L'art d'entendre

Des experts en prévention et un musicien battent la mesure pour décrypter votre environnement sonore. Suivez le rythme du chef d'orchestre. Composez quelques morceaux originaux puis mesurez le bruit, les sons et leur impact sur votre audition. Cette jolie symphonie vous permet d'entendre et de comprendre pourquoi il faut parfois tendre l'oreille... Quand et comment compenser votre perte auditive?
Venez vous renseigner dans cet atelier.


05 Octobre - 13h30


Salle Damouran - Square de Verdun


Atelier gratuit sur réservation



Confituring

Dans le cadre du Festival "Mulipiste"

« Confituring » : des textes mis en position d’être altérés par la musique, leur donner la chance de cette altérité grâce à la musique.

JRBenjamin Charles (aka Michel Bananes Jr) vit et travaille à Bordeaux. Son travail artistique oscille entre des projets interdisciplinaires, associant une dimension visuelle et sonore. Il produit également des œuvres sonores créées dans le cadre de projets d’art participatif, livres-audio avec les éditions N’A QU’1 OEIL, installations in situ, musique à l’image. Il a enfin une activité plus «classique» de musicien dans des groupes de musique : Scarlatti Goes Electro, Non Si Più et LoS MUCHoS.

www.michelbananesjr.bandcamp.com

PIERRE LE PILLOUERPierre Le Pillouër est né en 1950 à Louhans (Saône et Loire). Il vit et travaille à Vallauris (Alpes-Maritimes). Co-rédacteur de la revue TXT de 1983 à 1993, il a créé depuis 2001 sitaudis.fr, revue de poésie contemporaine dont il est le rédacteur en chef. Il fait de nombreuses lectures publiques en France et à l’étranger.

Dernières publications : Ça et pas ça, Le bleu du Ciel, 2015 ;L’Expérience D (avec Nicole Caligaris), L’Arbre à paroles, 2013 ; Comment se fait,Walden n press, 2011.


10 Octobre - 15h00


Parvis de la médiathèque


Entrée libre



Conférences histoire de l'art

"Les histoires de l'art" par François-Xavier BRIOLAIS.

Un tour du monde en six escales des multiples histoires de l'art façonnées par les biais culturels et la géographie.

Jeudi 15 Octobre 2020 : Afrique

Jeudi 19 Novembre 2020 : Amérique du Sud

Jeudi 17 Décembre 2020 : Asie

Jeudi 21 Janvier 2021 : Europe

Jeudi 25 Février 2021 : Océanie

Jeudi 25 Mars 2021 : Amérique du Nord

Télécharger le flyer des conférences de l'histoire de l'art col pdf


15 Octobre - 18h15


Musée Albert Marzelles


La séance | Adultes : 5€ | Réduite : 2€ | abonnement 6 séances : 20 €



BOUTIK

Compagnie Les Têtes De Bois

Un plongeon vertigineux dans l’univers des addicts aux écrans.…
Caché jour et nuit derrière l’écran, un ado s’invente une vie. Une rencontre va venir perturber cette addiction et replacer le réel au centre du jeu. Dans une
mise en scène rythmée, poétique et artistique, Boutik aborde des sujets graves et déstabilisants comme l’isolement, la perte de contact avec la réalité de certains
jeunes face à l’utilisation d’internet, les dérapages et dangers sur les réseaux sociaux.

« Peut-on agir impunément sur la toile ? Le mal que l’on y cause, peut-il avoir des conséquences dans la réalité ? Peut-il être défait ? Boutik ne répondra peut être pas à toutes ces questions, mais du moins elle vous fera réfléchir et déliera sans doute des langues. Une des rares pièces qui s’adresse aux ados et qui en plus les aide à se construire. » Toute la culture
« La pièce nous interroge sur l’instantanéité et la satisfaction immédiate auxquelles sont confrontés nos enfants : comment faire face à la frustration et à la patience que requiert la construction d’une relation quelle qu’elle soit (amoureuse, familiale ou professionnelle) quand on est constamment habitué à avoir tout
en deux temps, trois clics ? » L. Quersonnier

Billetterie en ligne : www.billetterie-marmande.fr

Réservation conseillée


21 Octobre - 16h00


Théâtre Comœdia


Tarif unique 5€



Dans l'engrenage

Compagnie Dyptik dans le cadre du Festival URBANCE
Trouver une place, aussi fragile soit-elle. Se battre. Pour y arriver. Se battre pour la garder. Au-delà des rouages.
Au-delà des conventions. Au-delà de l’intérêt commun. Au-delà des libertés individuelles. Jouer des règles pour se maintenir. Quitte à transgresser. Quitte à porter préjudice.Quitte à ce que ceux qui le subissent se soulèvent.
Eux, ils croient en un meilleur. Eux s’engagent. Envers et contre tous. Contre tout.
La compagnie Dyptik exprime la révolte avec force et authenticité dans une danse virtuose et engagée, alliant rythmes traditionnels du monde arabe et hip-hop.
Dans l’engrenage est le deuxième volet d’une réflexion sur les révoltes des peuples. Les chorégraphes interrogent cet espace-temps où des hommes et des femmes s’unissent pour contester un existant et construire un idéal.
Mettre les doigts dans l’engrenage, s’aventurer dans une situation dont on ne pourra plus sortir, tel est le fil rouge de la pièce.
Sur scène, la tension est palpable, l’atmosphère urbaine électrique. Les sept danseurs puisent leur énergie aux sources du hip-hop. Leur engagement physique et émotionnel développe une danse à la fois intense, puissante et poétique.

« Mehdi Meghari met le feu à un scénario sur le pouvoir et l’autorité qui réserve d’étonnantes trouvailles visuelles. Ultra-virtuoses en breakdanse au sol, ouverts sur les autres techniques, les sept interprètes majorent la segmentation hiphop pour camper des personnages qui coupent, tranchent et assènent leur domination d’une simple désarticulation d’épaule. » Le Monde

Billeterie en ligne : www.billetterie-marmande.fr

 


23 Octobre - 20h30


Théâtre Comœdia




Rencontre avec Fatima DAAS

Dans le cadre du festival "Lettres du Monde", venez rencontrer Fatima DAAS autour de son roman "La petite Dernière" (Nobilia/Noir sur blanc, 2020).

Je m’appelle Fatima Daas. Je suis la mazoziya, la petite dernière. Celle à laquelle on ne s’est pas préparé. Française d’origine algérienne. Musulmane pratiquante. Clichoise qui passe plus de trois heures par jour dans les transports. Une touriste. Une banlieusarde qui observe les comportements parisiens. Je suis une menteuse, une pécheresse. Adolescente, je suis une élève instable. Adulte, je suis hyper-inadaptée. J’écris des histoires pour éviter de vivre la mienne. J’ai fait quatre ans de thérapie. C’est ma plus longue relation. L’amour, c’était tabou à la maison, les marques de tendresse, la sexualité aussi. Je me croyais polyamoureuse. Lorsque Nina a débarqué dans ma vie, je ne savais plus du tout ce dont j’avais besoin et ce qu’il me manquait. Je m’appelle Fatima Daas. Je ne sais pas si je porte bien mon prénom.


15 Novembre - 15h00


Salle René Char-Médiathèque A.Camus


Entrée libre



VILLE DE MARMANDE

Place Clemenceau

47200 Marmande

Tél : 05 53 93 09 50

mairie@mairie-marmande.fr

SUIVEZ-NOUS

MENTIONS

Mentions légales

LIENS